1Clusif

1Clusif
holacratie vs sociocratie
Photo de Shelagh Murphy sur Unsplash

Dans le monde des affaires d’aujourd’hui, de nouvelles approches organisationnelles émergent pour favoriser la collaboration, l’autonomie et l’inclusivité. Deux de ces méthodologies sont l’holacratie et la sociocratie. Bien qu’elles partagent certains principes fondamentaux, elles diffèrent dans leur approche de la prise de décision et de la répartition du pouvoir. Cet article explorera les différences clés entre l’holacratie et la sociocratie, tout en mettant en évidence leur impact sur l’inclusivité au sein des entreprises.


Comprendre l’holacratie:

L’holacratie est un système de gouvernance qui se concentre sur la distribution du pouvoir et de l’autorité au sein d’une organisation. Plutôt que de s’appuyer sur une hiérarchie traditionnelle, l’holacratie repose sur des “cercles” autonomes, également appelés “cercles de rôles”, qui permettent aux individus d’assumer différentes responsabilités. Chaque cercle est doté d’une autorité et d’un pouvoir décisionnel spécifiques, favorisant ainsi la prise de décision rapide et agile.


Les principes clés de l’holacratie:


Distribution du pouvoir : Dans l’holacratie, le pouvoir est distribué entre les individus, plutôt que concentré dans les mains d’une seule personne ou d’un petit groupe.

Rôles et responsabilités : Au lieu de postes définis, l’holacratie se concentre sur les rôles et les responsabilités spécifiques attribués à chaque membre de l’organisation.

Processus de prise de décision : L’holacratie utilise des réunions structurées, appelées “réunions de gouvernance”, où les décisions sont prises collectivement, en tenant compte des contributions de chacun.

Comprendre la sociocratie :

La sociocratie est également un modèle de gouvernance qui met l’accent sur l’autonomie individuelle et la prise de décision collective. Cependant, contrairement à l’holacratie, elle accorde une attention particulière à la voix de chaque membre de l’organisation lors des prises de décision.


Les principes clés de la sociocratie:


Consentement : Dans la sociocratie, les décisions sont prises par consentement, ce qui signifie que chaque membre doit exprimer son consentement ou proposer des objections constructives avant qu’une décision ne soit prise.

Cercles et double lien : La sociocratie utilise des “cercles” qui rassemblent un groupe de personnes ayant des rôles similaires. Ces cercles sont interconnectés par des “liens doubles”, qui assurent la communication et la rétroaction entre les cercles.

Élection basée sur le consentement : Les membres des cercles sociocratiques sont élus par consentement, ce qui signifie qu’ils sont soutenus par tous les membres du cercle.

Impact inclusif dans les entreprises :

Tant l’holacratie que la sociocratie favorisent l’inclusivité au sein des entreprises de plusieurs manières :

Prise de décision participative : Les deux méthodologies offrent une opportunité égale à chaque membre de faire entendre sa voix et de participer à la prise de décision.

Responsabilisation individuelle : En attribuant des rôles et des responsabilités spécifiques, l’holacratie et la sociocratie encouragent l’autonomie et l’engagement individuel.

Communication et transparence : Les structures de cercles et les processus de rétroaction garantissent une communication claire et transparente entre les membres de l’organisation.


Quelles sont les expériences réussies d’organisations utilisant la sociocratie ?

L’Écovillage de Findhorn en Écosse est une communauté internationale qui utilise la sociocratie depuis de nombreuses années. Ils ont adopté ce modèle pour prendre des décisions collectives et établir une structure organisationnelle équilibrée. La sociocratie a aidé à créer un environnement inclusif où les membres de la communauté se sentent écoutés et peuvent contribuer activement à la prise de décision.


Favi, une entreprise française spécialisée dans la fabrication de composants automobiles, est un exemple de succès de l’application de la sociocratie dans un contexte industriel. L’entreprise a adopté la sociocratie dans les années 1980 et depuis, elle a connu une croissance significative et une amélioration de ses performances. La sociocratie a permis d’établir une culture d’entreprise basée sur la confiance, l’autonomie et la responsabilisation des employés.


Ternary Software, une entreprise de développement de logiciels basée aux Pays-Bas, a choisi d’adopter la sociocratie pour sa gouvernance interne. En utilisant ce modèle, Ternary Software a réussi à créer une culture participative où les employés sont encouragés à prendre des responsabilités et à contribuer activement à la prise de décision. Cela a favorisé l’innovation, la collaboration et la satisfaction des employés.


Buurtzorg est une organisation néerlandaise de soins à domicile qui a connu un énorme succès grâce à son adoption de la sociocratie. Le modèle de gouvernance sociocratique a permis à Buurtzorg de développer un système de soins à domicile hautement efficace et centré sur les patients. Les équipes de soins autonomes ont la liberté de prendre des décisions adaptées à chaque situation, favorisant ainsi une approche personnalisée et de haute qualité des soins.


Ces exemples illustrent comment la sociocratie peut être appliquée avec succès dans différents contextes organisationnels, qu’il s’agisse de communautés, d’entreprises ou de services de soins. La sociocratie favorise l’autonomie, la collaboration et la participation de tous les membres de l’organisation, ce qui conduit souvent à des résultats positifs sur le plan de la productivité, de l’engagement des employés et de la satisfaction globale.


Tant l’holacratie que la sociocratie sont des approches innovantes de la gouvernance qui favorisent l’inclusivité et l’autonomie dans les entreprises. Alors que l’holacratie met l’accent sur la distribution du pouvoir et des responsabilités, la sociocratie met l’accent sur la prise de décision par consentement et la communication entre les cercles. En adoptant ces méthodologies, les entreprises peuvent créer des environnements où chaque voix compte, favorisant ainsi la collaboration, la créativité et le bien-être des employés.

Généré avec l’aide de chatGtp